12 avril 2014

Ailleurs

bientôt fini! Chacun va partir écrire ailleurs - l'ailleurs du poète - voici 'ailleurs' pour vous dire au revoir! Ailleurs Ils nous regardent vivre   Ce meuble qui ne dit rien mais n'en pense pas moins Cet objet si discret Qui cependant déplaît Cet animal apeuré Qui mourra épuisé   Dans mon pays d'ailleurs Tellement meilleur C'est le bois qui brûle le feu Les nuages Qui chassent le vent La soif Qui apaise l'eau   Pour peu qu'on ose Dire ce qu'on en pense Supprimer les causes Ne sera pas sans... [Lire la suite]
Posté par gerardtaillebois à 20:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

05 avril 2014

Bagnards et taulards

  Bien qu'enfermés, écroués Par veangeance de société Bagnards Et taulards Poussent encore la forfaiture Jusqu'à regarder Par le trou de la serrure Sans prendre soin de s'en excuser   Ils regardent ceux qui n'ont rien fait De mal D'illégal Coupables d'aucun forfait Ceux qui sont bien pensants Ceux qui contrôlent leurs penchants Des vies honnêtes Pas de vice en tête   S'ils les regardent vivre Pour sûr , c'est pas pour les suivre C'est pour s'assurer, les condamnés Qu'ils ne leur ressemblent point,... [Lire la suite]
Posté par gerardtaillebois à 10:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 avril 2014

Double 'Je'

poème dans la dualité - Doriana au musée! Double  Je Sait-on toujours où sont les voleurs, Les malfaiteurs, Les gentlemen cambrioleurs?   Dans nos maisons pleines de bon grain, Qui veille au grain ? Où se dissimule l'ivraie, Coment savoir qui dit vrai ?   Comment être sûr Qu'il n'y a pas dans nos murs Qu'il n'y a pas céant De mécréant?   Où se cache Un peu vil et un peu lâche Ce double malhonnête  De ce que vous êtes?   Cet alter ego Qui dans votre dos Vous ferait passer sans façons... [Lire la suite]
Posté par gerardtaillebois à 17:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 mars 2014

la fiesta

    Symphonie électrique Sur pianos  de luxe Aux touches nucléaires Valse électronique Pour robots survoltés   C'est la ronde Des déchets La java Des rejets   Au bal des Nations Au milieu des illuminations Les sociétés dansent Avec frénésie Jusqu'à la folie Et s 'étourdissent à n'en plus finir Jusqu'à mourir de plaisir   Tout ce beau monde à la buvette  Profitez de la fête!   Mais à la Nature Il faudra, un jour, payer la facture...    Pourvu que ma soeur... [Lire la suite]
Posté par gerardtaillebois à 18:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mars 2014

Notre chemin

  D'Adam et Eve au Paradis Jusqu'au rêve interdit De Châteaux en Bavière Aux misérables chaumières   Non, notre chemin n'est pas de tout repos Mais suivons-le En faisant ce qu'il faut Pour ne pas y laisser la peau   Du viol de l'enfance A l'accouchement sans violence De Landru le criminel A Soeur Emmanuelle   Non, notre chemin n'est pas de tout repos Mais suivons-le C'est bien lui qui dicte le tempo Pour faire de vieux os   De l'oncle Adolf devenu fou Aux douceurs de Katmandou De la... [Lire la suite]
Posté par gerardtaillebois à 20:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]